peintre,peintres,artiste peintre,artiste peintre marocain,peintre maroc,peintres du maroc,peintre du maroc,peintres marocain

    Vous êtes sur une version site TEXTE Pour visiter le site BELAMINE ... Cliquez ici
Biographie Peintre Marocain
Presse Peintre Marocain
Galerie de Tableaux de peinture Marocaine
Services Residence Casablanca

PEINTRE DU MAROC

Biographie
>> ARTISTE PEINTRE

>> PEINTRE MAROC

>> ART MAROCAIN
>> TABLEAU ART
>> COURS PEINTURE
>> TABLEAU PEINTURE
>> ARTISTE TABLEAUX
>>STYLE DE PEINTURE
>> GALERIE ART
>>EXPOSITION ART
Parcours Artistique du peintre BELAMINE

Evolution de la carrière du Peintre Artsiste

Date ARTCILE DE PRESSE PEINTRE BELAMINE
1985 1er prix du concours de la peinture
1989 1er prix au concours de "paysage aquarelle" organisé par l'école nationale des Beaux Arts de Tétouan
1990 Diplôme des études académiques des arts graphiques décoration à l'école Nationale des Beaux Arts de Tétouane
1992 Exposition individuelle à la galerie "Bab El Kebir" de la casbah des Oudaya - Rabat
1993 Exposition individuelle à la galerie "Bassamat" - Casablanca
1994

Exposition individuelle à la galerie Mohammed El Fassi - Rabat

1999 Exposition à la galerie "Instalator" - Casablanca
2000 Exposition à la galerie Venis Cadre - Casablanca
2001 Exposition à la galerie Venis Cadre - Casablanca
2001 Exposition Cabinet Aubart & Associeés - Paris - France
2002 Exposition à la galerie Venis Cadre – Casablanca

Définition du Terme Peintre en ART


Littéralement, le terme peinture désigne la matière et la pratique consistant à appliquer une couleur sur une surface tel que le papier, la toile, le bois, le verre, la laque, le béton et bien d'autres supports. Dans un sens artistique, le terme « peinture » signifie la combinaison de cette activité avec le dessin, la composition, c'est-à-dire qu'il intègre des considérations esthétiques. En ce sens, la peinture est le moyen pour l'artiste-peintre de représenter une expression personnelle sur des sujets aussi variés qu'il existe d'artistes. C'est donc une forme d'art. La peinture peut être naturaliste et figurative, photographique, abstraite. Elle peut avoir contenu narratif, symbolique, émotionnel ou bien politique, mais une grande partie de l'histoire de la peinture est dominée par des motifs et des idées spirituelles et religieuses. Dans ce genre de peinture religieuse, sont souvent dépeintes des figures mythologiques, des scènes bibliques ou des représentations du corps humain lui-même comme sujet spirituel.

Ce qui caractérise la peinture est la perception et la représentation de l'intensité. Chaque point dans l'espace a une intensité différente qui peut être représentée en peignant en noir ou en blanc en passant par toutes les nuances de gris. Dans la pratique, les peintres peuvent mélanger des formes en juxtaposant des surfaces d'intensité différentes. La couleur et la tonalité sont l'essence même de la peinture comme le sont la hauteur et le rythme dans la musique. La couleur est fortement subjective, mais a des effets psychologiques et des significations symboliques qui peuvent différer d'une culture à l'autre. Le noir est associé au deuil dans les pays occidentaux alors qu'en Asie, c'est le blanc. Quelques peintres, théoriciens, auteurs et scientifiques, tels que Goethe, Kandinsky ou Newton, ont écrit leur propre théorie de la couleur. Dans le langage, le mot désignant une couleur englobe bien souvent des couleurs et des tonalités différentes. Ainsi, le mot « rouge » peut couvrir un large éventail de couleur. Il n'y a pas un registre formel des différentes couleurs comme c'est le cas pour les notes de musique, même si le de système Pantone est couramment employé dans l'imprimerie ou l'industrie graphique. Pour un peintre, la couleur n'est pas simplement divisée en couleurs primaires et complémentaires (comme le rouge, le bleu, le vert, le brun, etc). En effet, ils utilisent des pigments qui leurs permettent d'obtenir des grandes variétés de couleurs. Par exemple, le « bleu » pour un peintre peut être le cyan, l'indigo, le bleu de cobalt, l'bleu marine, etc. Le rythme est aussi important dans la peinture que dans la musique. Le rythme est une pause dans un ensemble qui permet à la force créatrice d'intervenir et d'ajouter de nouveaux éléments, une forme, une mélodie, une coloration. Les artistes modernes ont considérablement étendue la pratique de la peinture pour inclure, par exemple, le collage, qui a débuté avec le cubisme. D'autres peintres ont incorporé des matériaux variés tels que le sable, le ciment, la paille ou le bois, comme l'on fait Jean Dubuffet ou Anselm Kiefer pour ne citer qu'eux. Il y a également une communauté grandissante d'artistes qui utilisent désormais des ordinateurs pour peindre sur une toile numérique en utilisant des programmes tels que Photoshop, Paint, et beaucoup d'autres. Ces images peuvent être imprimées s'il y a lieu sur une toile traditionnelle. (voir : peinture numérique) C'est en 1829 qu'est apparue la première photographie puis, à partir de la seconde moitié du XIXe siècle, les procédés photographiques se sont améliorés. Alors que la photographie devenait de plus en plus répandue, la peinture a perdu beaucoup de son rôle historique qui était de fournir une vision précise du monde observable. C'est dans ce contexte qu'au cours XXe siècle sont apparus de nouveaux mouvements artistique comme l'impressionnisme, le post-impressionnisme, le fauvisme, l'expressionnisme, le cubisme et le dadaïsme qui ont profondément changé la perception du monde héritée de la Renaissance. L'art moderne et contemporain marquent donc une évolution de la peinture qui est passé d'un rôle traditionnellement historique et documentaire à celui de concept.
TABLEAU ORIENTAL FES
     
ARTISTE
PEINTURE
signature artiste peintre BELAMINE

GALERIE ART

ATELIER PEINTURE